Vous voulez les mêmes bas que Beyoncé ?
Les bas Cervin
Je les veux
L'indiscrète

Gambettes Box x Cervin

Pour éditer ses premiers bas, la Gambettes Box n’a pas trébuché sur le B.A.BA : ils seront made in France, dans une entreprise familiale spécialisée dans le tissage de la soie, point final.

En collaborant avec Cervin, les artistes de la jambe galbée, on est certaines de vous offrir des bas si doux qu’ils se glissent sous les tenues, même les plus sages.

Le coffret L'indiscrète par Gambettes Box x Cervin
- 30€ -
Je le veux
Le lookbook

«J'ai peur d'être indiscrète. Je ne peux pas vous dire que je t'aime peut-être.»

Françoise Hardy
Les bas : couture, solidité et douceur

Dans les années 20, les bas étaient LE basique par excellence, qui se glissait sous toutes les jupes… jusqu’aux années 40, où le nylon a été rationné. Sans se laisser démonter, les filles de l’époque allaient jusqu’à se teindre les jambes avec du thé (pour donner l’effet collant chair) et se dessiner un trait à l’arrière de la jambe pour imiter la couture des bas cousus main. 

Au niveau de la forme, le bas L'indiscrète est profilé pour s’adapter à la forme de la jambe. Il a la couture qui court le long de la jambe et une dentelle auto-fixante, (c’est traditionnel, c’est important).

Je veux le coffret
L'histoire

Au creux d’une vallée des Cévennes, ont été créés des collants qui ont résisté aux shows de Rihanna et de Beyoncé. Cervin, c’est l’un des derniers bastions du Made in France. 

Leur manufacture familiale, ils l'ont créée dans les années 20, et elle a resisté jusqu'à aujourd'hui. Même quand la crise de la soie a décimé les autres manufacures françaises.

Leur secret de longévité : des machines à tisser ultra-précises qui créent une maille particulièrement solide, et des finitions faites-main. Impeccable, on vous dit.