LEG STUDIO : MEET THE GANG

La "Beauté" avec un grand « B », celle qu’on nous matraque, normée, longiligne, d’une forme spécifique…
Elle n’existe pas.

Au Leg Studio, Les Gambettes on les aime et on le montre.

On a rassemblé un petit groupe de meufs qui ont appris à tout envoyer balader. Gaëlle Prudencio, Marion Seclin, Kenza Sadoun
et plein d’autres femmes avec qui on prend le métro, on partage un bout de plage ou qu’on croise dans une boulangerie.
Elles nous ont laissé les photographier en nous racontant leur histoire d’amour, dés-amour
ou ré-amour pour leurs jambes. Cliquez, vous allez adorer.

Cliquez pour découvrir son profil

Iael

Joly

Activiste body-positive

Iael

Joly

Activiste body-positive

Avant je haïssais mes jambes parce que je les trouvais disproportionnées. J'avais beaucoup de mal a trouver des jeans qui m'aillent, parce que ma morphologie ne correspond pas du tout aux coupes de jean "classiques". Heureusement avec le temps j'ai trouvé des marques et des vêtements adaptés à ma morphologie et à mes cuisses, ce qui m'a fait me sentir plus "considérée". Maintenant, ces larges cuisses et ces fins mollets avec ces fines chevilles me plaisent. Ma photo c'est pulpeux, c'est doux, c'est léger. J'adore!

Cliquez pour découvrir son profil

Manon

Bouyeron

Swingin' en com'

Manon

Bouyeron

Swingin' en com'

Je fais du swing, la danse, depuis 2 ans. Ça me permet d'avoir une vision plus douce de mon corps : en dansant, je me sens bien et je me trouve jolie. Jusqu'à mes 20 ans j'étais très sportive. Avec les études supérieures, j'ai perdu en masse musculaire… Mais je ne regrette rien. Parfois mes mollets (que je trouve trop gros) et l'intérieur de mes cuisses (que je trouve trop flasque) me complexent. Mais je n'ai pas besoin d'être parfaite pour m'assumer. Sur cette photo j'aime mes cuisses. Ca fait du bien de prendre un peu de recul, de faire les choses spontanément et de se voir tel que l'on est vraiment, sans filtre.

Cliquez pour découvrir son profil

Margaux

Avril

Mélodieuse

Margaux

Avril

Mélodieuse

Franco américaine et parisienne depuis toujours, curieuse, passionnée, chanteuse avec un album « instantanés » en français sorti chez Universal puis un projet en anglais, en auto production, photographe, et également free-lance dans la communication digitale. Je suis hyper sensible, folle amoureuse, rêveuse, ambitieuse, spontanée, sincère et loyale. Je n’ai jamais vu mes jambes comme un atout… En tout cas pas comme un atout de séduction. En revanche je les remercie tous les jours de me porter, de me permettre d’être hyper active, de parcourir le monde, et de pouvoir danser : l’expression quasi ultime de la joie ! J’ai longtemps été complexée d’être petite mais aujourd’hui je réalise que le plus important sont les proportions, avec lesquelles j’essaye de jouer grâce à la mode. Je trouve ma photo très douce, mystérieuse, poétique. Comme quoi, on peut en dévoiler peu et être très féminine. C’est une question (entre autres) d’attitude... !

Cliquez pour découvrir son profil

Kenza

Sadoun

Solaire et connectée

Kenza

Sadoun

Solaire et connectée

Depuis 2008 j’anime un blog mode/lifestyle La Revue de Kenza. J'évoque la mode, la beauté, les voyages, le sport… Je suis sportive depuis toujours, je pratiquais l'athlétisme et la danse quand j'étais enfant puis adolescente. Aujourd'hui, j'aime avoir ces jambes galbées, qui pour moi sont signe de résistance et de vitalité. J'aime beaucoup ma photo, je trouve qu'elle me représente bien. J'ai toujours eu des jambes bien musclées mais paradoxalement la cheville fine et le pied creux. Avec cette photo, je n'ai pas plus confiance en moi, non, heureusement j’en avais déjà pas mal… Et tant mieux !

Cliquez pour découvrir son profil

Sonia

Charrasse

Femme sage

Sonia

Charrasse

Femme sage

Je suis Sonia, j’ai 24 ans et je suis jeune sage femme diplômée. Je pense être une femme sportive et qui adore cultiver sa féminité. Altruiste et tournée vers les autres, je suis tout de même une femme de caractère. Mes jambes, c’est une des parties de mon corps que je préfère. Je trouve qu’elles peuvent me mettre en valeur que je sois en basket ou en talons, qu’elles soient nues ou en collants. J’ai beaucoup aimé participer aux Leg Studio, parce que je n’ai pas du tout l’habitude de poser pour des shootings et l’équipe a su me mettre à l’aise. Nous avons toutes des jambes différentes avec nos défauts et pourtant elles nous rendent belles et on a raison de vouloir les mettre en avant !

Cliquez pour découvrir son profil

Chloé

Siegmann

Passionnée de mode

Chloé

Siegmann

Passionnée de mode

Après 8 ans dans la mode, j'ai fondé avec ma meilleure amie et aujourd'hui associée "UNIO.", un showroom multi-marques. Aujourd'hui je suis vraiment très heureuse de ce changement de vie et même si ce n'est pas toujours évident d'être jeune maman et cheffe d'entreprise, je n'ai jamais été aussi épanouie. Avec ce shooting et grâce au talent de la photographe, j’ai redécouvert mes jambes. Avant, je n'ai jamais vraiment pensé à mes jambes, à vrai dire... Mais je les trouve très bien comme elles sont, donc je dirai que je les vois plutôt comme un atout.

Cliquez pour découvrir son profil

Joséphine

Mongne

Brûle les planches

Joséphine

Mongne

Brûle les planches

Je m'appelle Joséphine, je travaille dans l'univers du théâtre. Adolescente j'étais plutôt maigrichonne avec de grandes jambes. Donc complexée, je m'interdisais de porter des talons afin d'éviter l'effet "Bambi" ou spaghetti. Plus tard avec le temps et quelques kilos en plus je me suis retrouvée à travailler en uniforme "Jupe/Talons", ma hantise ! À force de m'y astreindre, j'ai fini par y prendre goût. Cela m'a donné confiance en moi et ces longues jambes sont devenues un atout. Merci la Gambettes Box et merci au Leg Studio qui m'a permis de définitivement tourner la page "complexe" au côté d'aussi belles gambettes que celles notamment d'une danseuse étoile ! Merci de nous donner la parole, en plus j'adore la photo où je suis sur le genou avec le pied pointé où je me trouve vraiment mise en valeur.

Cliquez pour découvrir son profil

Camille

Witt

Illustratrice de vie

Camille

Witt

Illustratrice de vie

J’aime dessiner des petites scènes du quotidien. Je suis quelqu’un d’assez engagée sur des sujets comme l’état de la planète ou encore la place des femmes dans la société et l’égalité homme-femme. Pendant très longtemps j’ai été complexée par mes jambes, au point de ne jamais mettre de robe à cause de l’eczéma. On voit aussi mes veines, j’ai les genoux un peu rocailleux. Maintenant ces complexes sont passés, la vie est trop courte. Ma photo, je l’adore ! Je me rends compte que j’ai des jambes tout à fait banales et ça me fait du bien de les voir comme ça, j’en suis plutôt fière au final !

Cliquez pour découvrir son profil

Sophie

Bruneau

Hospitalière et accueillante

Sophie

Bruneau

Hospitalière et accueillante

J’ai 51 ans, deux grands enfants dont je suis très fière car ils sont de belles personnes. Depuis 2 ans je vis une pré-ménopause un peu compliquée et j’apprends à me réapproprier mon corps qui change avec ses kilos en plus et la peau moins ferme… Je me suis sentie sexy lors de la séance photo. Et surtout j’ai trouvé mes jambes jolies. Elles traversent le temps avec nous. Supportent nos joies et nos peines sans nous lâcher. Et quand je me sens moins à l’aise avec mes jambes, je les embellis avec des collants, comme si je les maquillais. En règle générale, je suis plus indulgente avec moi devant la glace.

Cliquez pour découvrir son profil

Mina

Soundiram

Croqueuse de vie

Mina

Soundiram

Croqueuse de vie

Parisienne de naissance mais sudiste de coeur. J’adore tout dans cette ville, me balader dans les rues de Paris et trouver ses pépites cachées, surtout des restaurants ! D’ailleurs, j’en ai fait mon métier : je suis journaliste spécialisée en lifestyle et gastronomie. Ca fait 8 ans et je ne m’en suis toujours pas lassée, j’ai la chance de pouvoir exercer un métier qui est souvent un hobby ! Côté jambes : Comme 90% des filles je pense, je leur rajouterais bien 10 cm... Mais avec ces photos je me reconnais bien. Mes jambes parlent d’elles même, elles ont l’air de s’amuser. C’est vrai que je les redécouvre un peu à travers ce cliché, surtout mes mollets que je trouvais trop musclés. Finalement, je me dis que ca va aller !

Cliquez pour découvrir son profil

Margot

Rousseau

Styliste

Margot

Rousseau

Styliste

J’ai été rédactrice mode pendant plusieurs années dans un magazine féminin, donc j’ai été amenée à parler du "physique" des mannequins par la force des choses… Leurs dimensions souvent hors normes, ça peut être déphasant, parfois. À présent, je suis styliste, donc pas encore tirée d’affaire ! J'ai une relation de haine avec mes jambes un peu archées. J'ai tendance à m'habiller en fonction, d'ailleurs. Quand on me prend en photo, j'ai toujours le réflexe de les positionner de la manière la plus flatteuse alors ce shooting était un véritable défi pour moi. Au final, cette photo m'a fait du bien. Le fait d'avoir choisi l'option où on ne voit pas mon visage n'est pas anodin : j'accepte enfin que les gens se focussent sur mes jambes uniquement.

Cliquez pour découvrir son profil

Marine

Leleu

Coach sportive

Marine

Leleu

Coach sportive

Je suis Marine, j’ai 28 ans, je vis à Paris. J’ai plusieurs casquettes. Je suis coach sportive, je suis entrepreneur, j’ai créé une marque de textile de chaussettes et je suis une sportive passionnée qui partage sur les réseaux ! Ma vision des jambes a évolué au cours du temps et des années. Dans un premier temps c’est ce qui me sert à courir, ce qui me sert à pédaler, à nager aussi. Je les considère comme mes amies. Depuis 1 an ½, j’ai une cicatrice sur ma jambe droite qui signifie beaucoup pour moi. C’est une cicatrice qui a une histoire et qui m’a aidé à un moment de ma vie où je ne prenais pas forcément les bonnes décisions et les bons axes. Je suis hyper fière d’avoir mes chaussettes aux pieds sur la photo. Cela représente tout le chemin parcouru avec ma marque et ça m’a permis de me voir, moi, d’un point de vue complètement différent. Crédit photo portrait : colinolivero

Cliquez pour découvrir son profil

Gaëlle

Prudencio

Blogueuse et créatrice de mode

Gaëlle

Prudencio

Blogueuse et créatrice de mode

Je suis blogueuse depuis 2007 dans le domaine de la mode grande taille, créatrice du challenge French Curves qui réunit une cinquantaine de blogueuses francophones taille 42 et plus, je suis l’une des porte-voix du mouvement Body Positive en France. Juriste en droit social de formation, j’ai décidé de transformer ma passion pour la mode grande taille ainsi que le blogging en véritable projet d’entreprise. C’est dans ce sens qu’en mars 2017 j’ai lancé Ibilola, la première marque de mode grande taille en wax. Mes jambes sont une partie de mon corps qui m’ont longtemps complexées principalement parce que je recevais constamment des commentaires négatifs à leur sujet et que trouver des collants ou des bottes à ma taille était un casse-tête. Aujourd’hui, je les apprécie, j’en suis fière et les remercie de me porter au quotidien et de m'avoir permis de participer à plusieurs courses comme La Parisienne. Ma photo entre complètement dans cette démarche d’acceptation de soi qui j’espère encouragera d’autres femmes à faire de leurs complexes une force. Crédit photo portrait : Hazel Hurley

Cliquez pour découvrir son profil

Léonore

Baulac

Danseuse étoile

Léonore

Baulac

Danseuse étoile

Je suis danseuse étoile à l'opéra national de Paris, j'ai été nommée à ce titre le 31 décembre 2016. Je suis aussi ambassadrice de l'association "What dance can do", qui me permet de transmettre mon amour de la danse, par exemple en offrant des spectacles aux enfants hospitalisés ou en donnant des cours. Je suis allée deux fois enseigner à Kibera, le bidonville de Nairobi. J'ai un rapport essentiellement professionnel avec mes jambes, leur forme, leurs douleurs, leur aspect, leurs capacités sont une préoccupation permanente. Bref elles sont mon outil de travail ! Je suis très contente des photos, les cadrages sont originaux et ma jambe est mise en valeur. En revanche je ne peux pas dire que je les découvre différemment car à force je les connais sous tous leurs angles! Crédit photo portrait : Matthew Brookes

Cliquez pour découvrir son profil

Elise

Chalmin

Créatrice inspirée par tout

Elise

Chalmin

Créatrice inspirée par tout

Je m'appelle Elise, j'ai 29 ans je suis née à Paris mais j'ai déménagé plein de fois ! J'ai monté une marque de vêtement en Octobre 2017 et je recherche un associé pour partager l’aventure avec moi. Mes jambes sont un élément indispensable dans mon travail, je marche énormément ! Les jambes, je trouve ça sexy et je me dis même qu'on devrait avoir le droit de se promener en collant sans rien mettre par dessus tant ça fait les jambes élancées. Aussi : j'ai une bosse sur le mollet gauche parce que mon frère m'a éjecté d'un jet ski il y a 10 ans... Et cette petite bosse n'est jamais partie. J'ai aussi une cicatrice sur le genoux droit parce qu'on m'est rentrée dedans en ski. Mais ça fait partie de moi !

Cliquez pour découvrir son profil

Anne-Flore

Chapellier

Créatrice de la Gambettes Box

Anne-Flore

Chapellier

Créatrice de la Gambettes Box

J’ai lancé la Gambettes Box il y a maintenant 7 ans. Mais je suis surtout la fille sans tête des toutes premières photos de la Gambettes. Dans les débuts, on jouait nous-mêmes les mannequins, à défaut de pouvoir s’en payer. J’ai des genoux cagneux, donc je n’aimais pas du tout mes jambes et je ne portais que des pantalons. J’ai attendu 25 ans et deux amies badass, qui n’ont eu de cesse de me dire que c’était ridicule, pour finalement les montrer. C’est intéressant de voir ses jambes sous l’angle de cette photo, à l’opposé du « male gaze », ce regard masculin dominateur qui ordonne une trop grande partie du monde et notamment la fiction et les oeuvres visuelles. Pour déconstruire le regard qu’on porte sur les jambes des femmes, la Gambettes ne bosse qu’avec des photographes femmes et j’adore l’oeil de Charlotte Navio en l’occurrence ! Ses shootings respirent la liberté.

Cliquez pour découvrir son profil

Parysatis

The 90's Girl

Parysatis

The 90's Girl

Je suis franco-iranienne et je viens de rentrer à Paris (après 4 ans au Moyen Orient en tant que digital manager) pour me concentrer sur l’influence et le mannequinat et Atelier Arya une marque de vintage et d’’upcycling. J'étais en surpoids plus jeune et mes jambes sont vraiment la partie de mon corps qui m'a toujours complexée et que je ne mets pas trop en avant. J'aime beaucoup la photo parce que pour une fois j'avais décidé de mettre de côté mes peurs et mes complexes et je trouve que le résultat me ressemble assez. Je trouve la photo spontanée et vraiment sincère!

Cliquez pour découvrir son profil

Natalia

Chenu

De bons conseils

Natalia

Chenu

De bons conseils

Je suis conseillère de ventes dans une enseigne de prêt à porter et j’ai eu tout récemment 48 ans. J’aime passionnément la vie. Si je peux illuminer le quotidien je n’hésite pas : un sourire, un petit message ou tout simplement dire je t’aime, c’est très important et ça permet de rendre le quotidien plus doux. Si, jeune, j’étais complexée… Ce n’est plus le cas maintenant. Les années m’ont fait oublier mes complexes de jeunesse et mes jambes sont devenues une partie de mon corps que j’aime mettre en valeur. Telle une évidence. Ma participation au Leg Studio a été une expérience inoubliable, toute l’équipe a su tout de suite me mettre à l’aise et Charlotte Navio a sublimé mes Gambettes. Il y a une étincelle en chacunes de nous, il suffisait juste de réveiller la flamme.

Cliquez pour découvrir son profil

Anne-Sophie

ASNAJDA

Businessmom

Anne-Sophie

ASNAJDA

Businessmom

J’ai fondé la marque L'ATELIER 13, je suis maman de 4 enfants, sportive (running et yoga essentiellement), couche-tôt, fan de ville autant que de nature, de nouveauté et de changements. Je suis extrêmement reconnaissante envers mes jambes qui me permettent d'avaler les kilomètres. Quand je les sens en forme, affûtées, je me sens mieux intérieurement, plus confiante. Après un run, elles me donnent des ailes ! J'ai très peu de photos de mes jambes donc déjà c'est une occasion de les voir ! Je trouve la photo sublime : la lumière, la pose, l'angle de prise de vue... C'est surtout le talent de la photographe qu'il faut féliciter. Je trouve que la photo reprend bien cette notion d'énergie, mais ajoute en plus de la douceur. Il faut être doux avec ses jambes, ce sont elles qui nous emmènent où on a envie d’aller...

Cliquez pour découvrir son profil

Adèle

Benoit

My Little Baby

Adèle

Benoit

My Little Baby

Je suis l’une des premières employées de My Little Paris, depuis 2012. Ce qui m'intéresse le plus : les clientes et les communautés. D’ailleurs j’ai assez hâte d’organiser un café-goûter pour rencontrer en vrai nos abonnées et leur demander ce qu'elles pensent de la Gambettes, créer des opérations spéciales pour faire sourire les abonnées fidèles....stay tuned. Depuis quelques années, j'ai décidé d'être le plus compréhensive possible avec mon corps. Ma cellulite ? En vrai, je ne la vois pas quand je parle aux gens, elle ne me fait pas mal, je ne vois pas pourquoi ça devrait me prendre la tête ! En prenant du recul sur mon corps, je me suis plus concentrée sur mon cerveau : je suis plus exigeante et curieuse de comment me nourrir l'esprit, être mieux avec les gens, être plus ouverte et parfois plus égoïste quand il le faut. C'est pas toujours facile, mais ça me semble plus important aujourd'hui. J'ai appris à accepter complètement mes jambes quand je suis toute seule face à mon miroir. Nouvelle étape avec Gambettes Box : je les montre publiquement. En voilà du chemin, on n’arrête jamais d'avancer en fait !

Cliquez pour découvrir son profil

HolyCamille

Influente et engagée

HolyCamille

Influente et engagée

Future trentenaire, je travaille sur internet, j’aime mon chien, manger et chanter. Suite à des années de rasage j’avais beaucoup de cicatrices et de poils incarnés, je suis ensuite passée à la cire mais en vain : j’ai donc longtemps détesté mes jambes. C’est le laser et des bons soins qui m’ont sauvée. Malgré tout je les trouve grosses, évidemment, notamment mes mollets qui sont assez imposants. Je trouve ma photo très cool… Mais si je la regarde trop longtemps je trouve mes jambes disproportionnées, pourtant je sais qu’elles ne sont pas hors-norme mais elles ne me conviennent toujours pas.

Cliquez pour découvrir son profil

Marion

Seclin

Comédienne / Talent brut

Marion

Seclin

Comédienne / Talent brut

Je suis comédienne, scénariste et réalisatrice. J’ai commencé sur Youtube, et je travaille aujourd’hui à l’écriture de scénarios pour la télévision ou le ciné. Mon but ultime c’est de libérer les femmes, et qu’on arrête de croire qu’être une femme détermine ce qu’on doit faire ou penser. Avec mes jambes, je peux envoyer des high kick puissants dans toutes les portes fermées. Tant qu’elles me portent, je suis ravie. Je pense que je n’ai jamais trop complexé sur mes jambes parce qu’on m’a longtemps fait complexer sur d’autres parties de mon corps, comme ma poitrine. Je ne m’épile plus depuis 5 ans et si au début ça a été compliqué d’affronter le regard des autres et surtout mon propre regard, aujourd’hui je les aime comme ça. Sur ma photo : je vois mes jambes comme deux jolis appuis, je trouve ma position amusante et un peu maladroite, et ça me ressemble vraiment.

Cliquez pour découvrir son profil

Tara

Stanton

Juriste et #busygirl

Tara

Stanton

Juriste et #busygirl

Je suis une jeune femme franco indienne bien occupée. J'ai fait de la gymnastique rythmique pendant 20 ans en compétitions amateurs nationales et internationales, maintenant je suis moi même coach de jeunes filles à qui j'essaie de transmettre les valeurs du sport et de la confiance en soi. #busygirl Quand j'étais plus jeune, j'aimais beaucoup mes jambes longues et fines, et en grandissant forcément j'ai perdu mon corps d'ado et ça a été un peu difficile à vivre. Pour autant je les aime. Je sais à quel point je me repose sur elles tous les jours et ce qu'elles me permettent de faire. J'ai apprécié de les mettre en valeur avec cette photo, c'est une façon de leur dire merci et de me rappeler qu'elles sont belles parce que parfois je l'oublie...

Cliquez pour découvrir son profil

Julia & Aurélie

Boutboul

Sisters from Soi Paris

Julia & Aurélie

Boutboul

Sisters from Soi Paris

Nous sommes Aurélie et Julia, deux sœurs assez différentes mais très complémentaires. Ensemble nous avons fondé la marque de prêt à porter Soi Paris. [Julia] J’ai une bonne relation avec mes jambes ! J’aime beaucoup porter des jupes… Ce qui a changé avec l'âge, ce sont leur longueur. Ca se voit d'ailleurs beaucoup dans nos collections, on a ajouté récemment des jupes et robes longueur midi avec de très jolies fentes sur l’avant pour dévoiler ses jambes avec subtilité ! [Aurélie] Je n’ai pas de problème à montrer mes jambes, ce n’est pas quelque chose qui me complexe particulièrement. Nous avons d’ailleurs lancé un projet intitulé «Être Soi » qui donne la parole sur notre site internet à ces femmes inspirantes qui s’affirment en montrant qui elles sont. [Julia] Nous sommes toutes les deux devenues mamans il y a peu de temps. Avec la maternité s’accompagne un changement de nos corps que nous commençons à accepter et assumer petit à petit !

Cliquez pour découvrir son profil

Marie

Faure

De toutes les aventures

Marie

Faure

De toutes les aventures

Marie, 40 ans, 3 enfants et un super mari, une boîte et beaucoup d'envies. J'ai une agence de conseil autour du voyage et des enfants et j'organise aussi des retraites de yoga. Mes jambes, je ne les regarde pas beaucoup, je les trouve très normales en fait. Je peux me mettre en micro short ou en mini jupe sans problème (pourtant j’aurais plus de mal à montrer mes fesses ou de mon ventre). Elles sont grandes, comme moi. J'ai adoré faire le shooting, ça fait du bien de se libérer, de regarder son corps. Je trouve qu’on l'oublie parfois. Je m'occupe de ma tête, de mon boulot, de bien faire, d'être là… Et je délaisse mon corps. Ça m'a fait du bien de prendre ce petit temps pour lui.

Cliquez pour découvrir son profil

Laure

Pharmacienne / Runneuse

Laure

Pharmacienne / Runneuse

31 ans, working girl, je suis pharmacien, fiancée et maman et je cours partout ! Longtemps mes jambes ont été un complexe : je détestais mes mollets (trop) musclés. Mais en vieillissant j'ai appris à les aimer, et maintenant je les considère comme un atout ! J’ai fait beaucoup de sports, enfant. Et surtout au lycée où je pratiquais du taekwondo. C’est un sport qui demande beaucoup de force et de souplesse dans les jambes… La première année d’entraînement j’ai pris 10 kg de muscles ! Pour moi, cette photo, c’était l'opportunité de les sublimer, de me donner encore plus envie de les montrer, avec ou sans collant. Libérez les jambes!